Résistance au feu

Résistance au feu des matériaux et éléments des bâtiments

La résistance au feu est caractéristique d’un système de protection incendie passive. Son aptitude lui permet de conserver pendant une période donnée un certain nombre de propriétés, comme la capacité portante, l’étanchéité ou l’isolation thermique. Tout matériel de lutte contre l’incendie structurel tel que des coupe-feu, ou décoratif comme du mobilier, doit ainsi répondre à des normes françaises et européennes.

QualibatRGE
Produits agrééspar laboratoire Efectis
Devis gratuitsEstimations sur place

Nos partenaires

feu

L’évaluation de la résistance au feu des matériaux

La résistance au feu est évaluée lors de tests réalisés par des organismes européens agréés et définit la capacité d’un matériau ou équipement à retarder la propagation d’un feu (ou à limiter ses effets) jusqu’à l’arrivée des secours. Les matériaux sont ainsi classés en trois catégories :

Picto feu dans une maison

R : Capacité portante

Elle concerne la stabilité des éléments de construction et d’ouvrage.

Picto flamme

E : Étanchéité aux flammes et aux gaz chauds

Elle comprend la ventilation et le désenfumage des locaux et concerne les éléments séparatifs.

Picto isolation

I : Isolation thermique

La température en surface non exposée aux flammes ne doit pas excéder les 140 °C en moyenne ou 180 °C en un point.

Les systèmes résistants au feu

Selon leur emplacement dans le bâtiment et leur fonction, les dispositifs de prévention incendie et les éléments de structures ont des particularités différentes.

  • Structures en béton pour un parking
  • Structures en acier pour solidifier le bâtiment
  • Cloisons vitrées pour une terrasse ouverte sur l’extérieur
  • Chemins de câbles et gaines techniques pour alimenter les différentes zones du bâtiment
  • Conduits de ventilation et de désenfumage pour évacuer les fumées et gaz chauds vers l’extérieur
  • Calfeutrement pour éviter le passage de gaz entre un parking et une pièce fréquentée
  • Cloisons, doublages et barges entre les différentes pièces
  • Et les plafonds, écrans horizontaux, planchers collaborants et membranes pour séparer les étages

Chacun doit être aux normes de protection incendie passive et remplir son rôle en termes de retardateur de propagation des flammes ou d’évacuation des fumées et gaz chauds.

Devis pour l’installation d’un système résistant au feu

Boulangerie

La réaction au feu des matériaux

Dans la lutte incendie, cette caractéristique concerne, entre autres, les matériaux de construction et de décoration. Elle exprime son degré d’inflammabilité, son aptitude à favoriser le démarrage d’un feu et à propager les flammes d’un incendie.

En France, la réglementation du classement au feu retient six catégories.

Combustibilité Inflammabilité Exemples
M0 Incombustible Incombustible Béton, plâtre, verre, laine de roche
M1 Combustible Non inflammable Matériaux composites, PVC, polyester, coton, bois ignifugé
M2 Combustible Difficilement inflammable Moquette murale, panneau de particules
M3 Combustible Moyennement inflammable Bois, moquette polyamide, laine
M4 Combustible Facilement inflammable Papier, tapis fibres mélangées, polypropylène
NC Combustible Non classé