Coupe-feu & pare-flamme

Installation de coupe-feu dans les ERP et pare-flamme avec un flocage

Dans le domaine de la protection incendie passive, la réglementation impose des matériaux de construction ayant une capacité de résistance au feu. Certains sont d’ailleurs spécifiquement conçus pour servir de pare-flamme comme le flocage de protection incendie et d’isolation, mais aussi les plaques de plâtre des cloisons et les portes séparatrices.

QualibatRGE
Produits agrééspar laboratoire Efectis
Devis gratuitsEstimations sur place

Nos partenaires

porte coupe-feu

Le flocage isolant, une protection coupe-feu

En matière de protection coupe-feu, le flocage d’isolation est extrêmement adapté aux Établissements Recevant du Public (ERP). Peu contraignant concernant l’application, le flocage coupe-feu se présente sous deux revêtements projetés possibles : le flocage pâteux et humide et le flocage fibreux et sec.

Le revêtement humide ou pâteux est préparé sur le chantier et appliqué par soufflage sous pression avec un pistolet de projection.

Quant au mélange fibreux ou sec, il n’est pas nécessairement mélangé à de l’eau mais est acheminé dans son état d’origine sous basse pression.

Les matériaux coupe-feu

Les matériaux coupe-feu sont un élément important dans la lutte contre l’incendie en ce qu’ils retardent la propagation des flammes, de la fumée et des gaz chauds. Plusieurs matériaux entrent ainsi en compte comme une gaine, un plafond, mais aussi les murs et les portes coupe-feu.

Un mur coupe-feu

Un mur coupe-feu est une paroi qui, par son élaboration, stoppe ou ralentit la progression du feu pendant un temps donné. On retrouve ainsi plusieurs éléments tels que la plaque coupe-feu ou encore la cloison coupe-feu.

Un mur coupe-feu se doit de répondre à des exigences de performances telles que : la performance mécanique, l’étanchéité aux flammes et aux gaz, et la résistance thermique pendant une durée déterminée par la règlementation.

Les portes coupe-feu

Une Porte Coupe-Feu (PCF) est un élément mobile résistant au feu servant à fermer les passages et les ouvertures dans les parties de constructions. Répondant à une réglementation stricte, la porte coupe-feu se décline sous plusieurs formes : à simple ou double battant, va-et-vient, etc. Le plus souvent équipée d’un électroaimant qui maintient la porte ouverte, celle-ci se ferme automatiquement au déclenchement de l’alarme incendie pour éviter la propagation du feu et des fumées. Elle ne se bloque cependant pas pour permettre aux occupants, qui n’ont qu’à pousser la porte, de quitter la zone à évacuer.